Nos actions citoyennes par le théâtre

La Compagnie Confidences a reçu l'agrément du Ministère de l'Education Nationale (Rectorat de l'Académie de Paris)

Action de sensibilisation à l'égalité entre les hommes et les femmes, contre le sexisme, l'homophobie et les discriminations

« Le théâtre rend aux hommes la tendresse humaine » (L. Jouvet)

NOS PROJETS

1. Habitants des quartiers populaires armés pour l’égalité Filles/Garçons

Nous prenons contact avec les jeunes des quartiers concernés, via les centres d’animation pour une information sur le contenu et le déroulement de notre projet et pour leur donner envie de participer au projet.

Pourquoi ce projet

Notre projet s’inscrit dans l’axe du vivre ensemble en valorisant le mélange des cultures, des sexes et des générations.

 

Il correspond aux objectifs du projet territoire de Paris dans le sens où l’histoire touche à la fois les populations non issues de l’immigration, les primo arrivants, les immigrés durablement installés en France et leurs descendants directs.

 

Par sa thématique, il contribue à l’éducation à la citoyenneté, à la laïcité, à l’égalité entre les hommes et les femmes et à la lutte contre les discriminations. Il vise à informer la population sur la question des violences faites aux femmes et à les prévenir.

 

Par sa forme, il favorise la médiation culturelle entre les habitants les plus éloignés de l’offre culturelle et les échanges intergénérationnels, afin d’améliorer l’intégration. Il amène à la découverte du théâtre, tout en renforçant chez les jeunes, par l’expérimentation du rôle d’acteur l’estime de soi.

Objectifs du projet

Stéréotypes et violences

  • Faire prendre conscience des stéréotypes, des discriminations et des violences sexistes, et de l’impact de ces stéréotypes sur l’orientation professionnelle
  • Prévenir et lutter contre les violences, la stigmatisation, les préjugés, l’homophobie et les différentes formes de rejet.
  • Provoquer chez les jeunes et les adultes une réflexion en vue de déconstruire les stéréotypes qui sont les embryons d’attitudes machistes et prévenir les actes de violence sexistes. 

Dialogue et réussite

  • Renforcer l'éducation au respect mutuel. 
  • Promouvoir l'épanouissement et la réussite des jeunes, par l'accès à la culture, la prise de parole dans les débats et la confiance en soi par la participation aux improvisations théâtrales.
  • Développer la créativité.

Citoyenneté et  mixité

  • Créer un dialogue autour des valeurs de la République et contribuer à améliorer les rapports entre habitants, dans le cadre du bien vivre ensemble.
  • Promouvoir l'égalité des chances en sensibilisant les adolescent(e)s et les parents ou futurs parents à l’égalité entre les femmes et les hommes.

  • En débattant dans un contexte mixte, faire prendre à chacun conscience des enjeux de l’égalité et favoriser la mixité dans l’orientation professionnelle. 

2. Lycées et collèges contre les stéréotypes sexistes

L’approche ludique de ces thématiques par le théâtre, permet de faire connaître cet art et d’éveiller l’envie d’aller au théâtre chez les jeunes.  

En plus de l’intérêt culturel de cette démarche, l’initiation théâtrale proposée dans le projet pédagogique participe aux développement de qualités comme la curiosité, l’écoute, l’attention, la mémorisation, et la confiance en soi.

En 2015, il y a eu en France 123 femmes tuées par leur partenaire. Ces violences sont l’expression d’une société construite sur une hiérarchie  entre les sexes,  où le « sexe fort » l’emporte sur le « sexe faible".

 

Face à ce fléau, il nous semble essentiel d’amener les élèves à prendre conscience de l’ampleur de ce phénomène et d’agir de manière préventive.

 

Nous avons remarqué que dans les relations qu’ils entretiennent entre eux, il y a énormément de comportements embryonnaires de cette violence, et qui sont totalement intégrés dans leur quotidien. 

 

Au fil des débats que nous organisons, nous avons pris conscience du fait que les nouvelles technologies peuvent constituer un outil de contrôle en faveur de la domination machiste. Un WhatsApp envoyé et auquel la petite amie n’a pas immédiatement répondu peut générer des conflits, un simple « like » sous la publication d’un copain peut être source de problèmes.

 

Lorsqu’on parle de violence sexiste on pense seulement « coups », alors qu’il s’agit d’un problème de fond.

Un projet pédagogique en 3 étapes

Un projet placé sous le signe de l'égalité et la lutte contre les discriminations

En route vers l'égalité

Durée : 1 à 2 heures (intervention de 2 comédiens) 

Le projet pédagogique débute par la représentation d’une petite forme théâtrale jouée en classe par les comédiens. Composée de sketches, portant sur le sexisme, les discriminations qui en découlent et les violences faites aux femmes, cette représentation sert de support à un débat avec les élèves sur les mêmes sujets. 

Représentation théâtrale

Durée : variable selon le spectacle 

La deuxième phase du projet pédagogique permet de faire venir les élèves au théâtre. Le spectacle est suivi d’un temps de discussion avec les élèves, à l’issue de la représentation ou bien ultérieurement dans chaque classe. 

Atelier théâtre contre les discriminations

Présentation par les élèves en fin d’année scolaire 

Les petites scènes, écrites par les comédiens de la Compagnie, mettent en situation un ou plusieurs personnages qui tiennent des propos racistes, homophobes, antisémites, etc. Ainsi que des situations discriminatoires à proprement parler. 

UN THÉÂTRE POUR TOUS !

Débat dans la salle après le spectacle orienté sur les violences sexistes avec la totalité des élèves  

Avant la représentation

A travers le théâtre nous souhaitons sensibiliser les élèves à l’égalité entre les femmes et les hommes, à la lutte contre les violences faites aux femmes, à déconstruire les stéréotypes. 

Durant le travail d’improvisation les élèves deviennent à leur tour acteurs.

Lutter contre la stigmatisation, les préjugés, les discriminations. 

Notre projet de sensibilisation par le théâtre permet aux élèves d’aborder ces thématiques en rendant ces questions plus proches, puisqu’elles sont véhiculées par le truchement d’émotions.

Durant le travail d’improvisation les élèves deviennent à leur tour acteurs : ils vont prendre un rôle de discriminateur, d’agresseur ou de victime du sexisme, selon le cas. Ceci leur permet de mieux cerner le ressenti d’un individu face à telle ou telle situation. D’autre part, le théâtre favorise l’expression orale. 

 

 

Nous intervenons dans certains établissements depuis plusieurs années, quelquefois en partenariat avec les mêmes professeurs - majoritairement des femmes -. Au fil des ans, nous avons remarqué que ces derniers sont plus sensibles aux questions d’égalité entre les hommes et les femmes.

 

En début de projet, nous leur remettons notre recueil de scénettes, ce qui leur permet de les utiliser l’année suivante, sans notre collaboration et d’essaimer ainsi notre projet.

 

Etablissements scolaires dans lesquels nous avons mené nos actions de sensibilisation à l'égalité femmes/hommes

A Paris, par arrondissement

Lycée Pierre Lescot 1er, Lycée Turgot 3e, Lycée Abbé Grégoire 3e, Lycée Charlemagne 4e, Lycée Racine 8e, Lycée Edgar Quinet 9e, Collège Anne Frank 11e , Lycée Paul Valéry 12e, Ecole Boule 12e, College Elsa Triolet 13e, College George Sand 13e, Lycée Bachelard 13e, Lycée Claude Monet 13e,  Lycée Gabriel Foret 13e, Lycée Corvisart 13e, Lycée Rodin 13e, Lycée Jean Lurçat 13e, Collège Gustave Flaubert 13e, Lycée Tolbiac 13e,  Collège Gabriel Fauré 13e, Lycée Paul Bert 14e, Lycée Erik Satie 14e, Collège François Villon 14e, Lycée Catherine Labouré 14e , Lycée hôtelier Guillame Tirel 14e, Lycée professionnel Beaugrenelle 15e, Collège Janson de Sailly 16e, Collège André Malraux 17e, Lycée Suzanne Valadon 18e,  Lycée Maurice Ravel 20e, Collège Colette Besson 20e. 



En Ile de France

HEC Paris (Jouy-en-Josas),   Malakoff (MJQ Ferrand. Collégiens et associations), Villejuif (MPT Gérard Philipe et Salle églantine du théâtre Romain Rolland. Collège Karl Marx), Le Perreux sur Marne (Auditorium Maurice Ravel. Collège Pierre Brossolette), Levallois-Perret (Petit théâtre l'Odysée-l'Escale -Collège Marechal Leclerc et lycée L.P. Voilin- et théâtre du petit Parmentier.), Montreuil-sous-bois (théâtre Berthelot. Lycée Berthelot et associations), Saint Fargeau (A l'espace culturel de 26 couleurs), Puteaux (Au Palais de la Culture. Collège Marechal Leclerc et lycée L.P. Voilin) 

informations et contact

Nos différentes pièces de théâtre : Confidences de la Dame de Nohant, Cœur de Femme, Rose et Bleu, En route vers l'égalité et La ligne rouge, s’adaptent également à un public scolaire et donnent lieu à des débats avec les élèves.

Notre petite forme théâtrale En route vers l’égalité, ne requiert aucun dispositif scénique particulier et permet de sensibiliser le public aux diverses problématiques relatives aux discriminations sexistes et aux violences de genre.

3 videos sur notre projet en milieu scolaire

Mairies parisiennes dans lesquelles nos spectacles autour de l'égalité femmes/hommes ont été présentés

Mairie du 2e, Mairie du 3e, Mairie du 6e , Mairie du 9e, Mairie du 13e, Mairie du 14e, Mairie du 15e, Mairie du 16e , Mairie du 18e, Mairie du 20e.



Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Compagnie Confidences